Vision

   Les besoins en santé ne cessant d’augmenter, les infirmières et les infirmiers en pharmacie du Québec (IIPQ), seront appelés à jouer un rôle très actif dans le réseau de la santé. Ils favoriseront ainsi le désengorgement des urgences et des cabinets de médecins. Les infirmières et les infirmiers en pharmacie devront donc assurer efficacement les prestations de soins à la clientèle faisant appel à leurs services.

Mission

Dans le cadre de sa mission, l’IIPQ fait appel à la capacité de collaborer avec les différentes instances du réseau de la santé, dont les pharmaciennes et les pharmaciens, ainsi que tout autres professionnels de la santé, afin de reconnaître un ensemble de valeurs reliées à son domaine d’expertise.

Avantages d’être membre

En plus de concentrer nos voix vers un objectif commun, notre association vous apporte les avantages d’une union de force pour représenter vos besoins dans le milieu de la pharmacie.

Permettez-nous de nous présenter

À propos de l’IIPQ

L’IIPQ est un organisme à but non lucratif qui a pour but de rassembler ses membres en vue de briser l‘isolement et de créer un réseau de professionnels reconnu. À des fins purement professionnel et sans intention de gain pécuniaire pour ses membres.

Regrouper en personne morale, toutes les personnes qui ont un intérêt pour les soins professionnels offerts en pharmacie afin de promouvoir la profession en pharmacie.

25 membres

répartis dans la province de Québec

Saviez-vous que …

Le réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) employait 84,4 % de l’effectif infirmier provincial au 31 mars 2016, soit 58 884 infirmières et infirmiers. Ce nombre est en croissance depuis 2010-2011 et, en 2015-2016, le RSSS comptait quelque 900 infirmières et infirmiers de plus que l’année précédente; il s’agit d’une croissance annuelle de 1,6 %.

À l’inverse, le secteur privé a vu sa part de l’effectif baisser de 1,4 % au cours de la dernière année, et ce, principalement à cause de la diminution du nombre d’infirmières et infirmiers qui travaillent par l’intermédiaire d’une agence de placement de personnel. Ce nombre, qui avait atteint un sommet de presque 2 700 en 2009-2010, se situait à 1 657 au 31 mars 2016, soit environ 150 de moins que l’année précédente. Dans l’ensemble, 5 878 infirmières et infirmiers, soit 8,4 % de l’effectif, travaillent dans le secteur privé et, quoiqu’il y ait une diminution dans les agences de placement, on note de légères augmentations dans les cliniques médicales et les pharmacies.

(Extrait tiré du document: Portrait sommaire de l’effectif infirmier du Québec 2015-2016 par l’OIIQ)

© Infirmières et Infirmiers en Pharmacie du Québec - Tous droits réservés
Site créé grâce au support de intelek | Dernière modification : 2017-10-21